mercredi 10 août 2016

Medevac Saison 2 - Episode 3


Cette histoire est une fiction. 

Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne seraient que pure coïncidence.


Partie 3: Le camp "Portes du Désert"



Résumé de la partie précédente : Alix TENROC, le capitaine français, et le médecin militaire allemand Arnold KRUPP sont partis d’un aéroport malien en convoi militaire pour rejoindre la future base allemande au Mali… La suite c’est tout de suite

Base « Türen der Wüste », mardi, 19h03



Alix TENROC : « Nous voici arrivé sur votre campement… »



Alix TENROC : « Bienvenue à Türen der Wuste, les portes du désert !!! »



Alix TENROC : « Nous allons stationner les véhicules ici …. »



Alix TENROC : « Je vais vous faire une visite de ce camp ! »



Alix TENROC : « Comme vous le voyez c’est une base moyenne de soutien logistique »



Alix TENROC : « Avec ses hélicoptères…. »



Alix TENROC : « et leurs hangars techniques… »



Alix TENROC : « Sa défense anti-aérienne contre des petits drones qui pourraient survoler notre base pour repérer les endroits sensibles pour nous attaquer. »



Alix TENROC : « Ici votre zone de repos »



Alix TENROC : « Avec au milieu une zone pour se relaxer… »



Alix TENROC : « La zone médicale avec 4 salles d’opérations de premières urgences »



Alix TENROC : « La zone de commandement et de briefing »



Alix TENROC : « et ici une zone de remise en état du matériel et de son entretien courant… »



Alix TENROC : « Ici des PzH2000 qui couvrent une zone de 50 kilomètres de portée avec leurs obus... »



Alix TENROC : « C’est ce qui nous permet de soutenir nos équipes au sol »




Alix TENROC : « Je vais vous emmener dans une zone loin des regards… »



Alix TENROC : « La zone de loisirs…. »



Alix TENROC : « Ici vous pourrez vous dépenser en toute discrétion… »



Arnold KRUPP : « Et ces tours ??? J’en ai remarqué plusieurs dans le camp … »

Alix TENROC : «Des tours de guet, espacées de 250 mètres, qui permettent de surveiller les abords du camp. Tout autour, c’est le désert, et cela permet de voir de très loin, des personnes s’approcher du camp, de jour comme de nuit… »



Alix TENROC : « Je vous laisse vous installer dans votre tente et je vous dis à demain matin pour une présentation plus détaillée de vos futures missions… »



Arnold KRUPP : « Merci à demain… »

Alix TENROC : « Bonne nuit ! »



Le lendemain matin, 07h10



Alix TENROC : « Alors bien dormi ? »

Arnold KRUPP : « Oui parfaitement, le briefing est prévu vers quelle heure ? »



Alix TENROC : « A Zéro huit zéro zéro, dans le bâtiment de cantonnement. Venez 10 minutes avant que je vous montre leur installation… »

Arnold KRUPP : « OK. je vais faire un petit peu d’exercice, prendre un petit déjeuner et je vous retrouve dans 40 minutes… »










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire