jeudi 11 août 2016

Medevac Saison 2 - Episode 5





Partie 5: Première sortie


Résumé de la partie précédente : Arnold KRUPP, le médecin militaire allemand, vient d’avoir la présentation des méthodes de combat au sein du Mali pour lutter contre les groupes armés islamistes qui veulent faire régner un climat de peur et de psychose… La suite c’est maintenant…

Base « Türen der Wüste » (Portes du désert), jeudi, 08h32



Arnold KRUPP : « Bon, j’ai vu le briefing. Ce village est dangereux ? »

Alix TENROC : « Je dirai que toute sortie est dangereuse. Il faut rester sur vos gardes. Allons-y, nous sommes les derniers !!! »



Arnold KRUPP : « Et que transportons nous pour ce village ? »




Alix TENROC : « Des fournitures scolaires pour les enfants, de la nourriture, des outils pour les villageois, ainsi que certains médicaments…



Alix TENROC : « Montons dans ce Dingo !!! »



Arnold KRUPP : « Avons-nous beaucoup de route à faire ? »



Alix TENROC : « Nous y serons dans une heure…  Nous ferons équipe avec le lieutenant  allemand Stanislas CITIZEN’S qui se trouve dans le véhicule de tête...»



Une heure plus tard

Alix TENROC : « Nous voici en vue du village… »



Alix TENROC : « Attention à tous. Soyons sur nos gardes… »



Alix TENROC : « Voici le chef du village, Oussemane BALAO, qui nous attend… »



Alix TENROC : « Bonjour, Oussemane Balao… Voici les soldats allemands qui viendront vous voir régulièrement… Voici le lieutenant CITIZEN’S et le médecin KRUPP ! Tous les 2 sont des officiers de l'Armée Allemande... »



Oussemane Balao :  « C’est avec grand plaisir que je fais votre connaissance… »

Lieutenant Stanislas  CITIZEN’S: « C’est réciproque ! »



Alix TENROC : « Comme promis, voici de la nourriture, des médicaments et de l’essence… »



Oussemane Balao :  « Merci à vous. Une des femmes du village, qui rentrait d'un autre village, a vu des hommes qu'elle ne connaissait pas, hier soir, enterrer quelque chose dans le sol… »

Alix TENROC : « Elle pourrait nous y emmener ??? »



Oussemane Balao :  « Bien sûr… »

Alix TENROC : « On va aller voir avec un GTK Boxer. Je vous laisse ici, Lieutenant, finir avec le déchargement de la cargaison. On reste en contact radio… »



Alix TENROC : « Nous allons voir ce que cette femme a découvert… Le renseignement de la population est essentiel car il nous permet d'avoir un réseau d'informations et un échange de confiance avec les habitants... »



Oussemane Balao :  « C’est un petit peu plus loin, près des arbres… »

Alix TENROC : « Très bien. On va utiliser un détecteur d’explosifs… »

Arnold KRUPP : « Vous avez un robot détecteur d’explosifs ??? La surface à couvrir est très importante !!! »



Alix TENROC : « Mieux que ça Doc : Je vous présente Bug, notre détecteur d’explosifs… Marie, tu peux l’envoyer devant nous ! »

Marie SPILEUR : « Très bien capitaine… »

Arnold KRUPP : « Bon, si on sort de la route, je vais prendre mon kit d’urgence, on ne sait jamais et c’est la procédure…»



Oussemane Balao :  « Elle me dit que c’est là, devant ces 2 buissons…. »

Marie SPILEUR : « Vas-y Bug, cherche !!! »



Arnold KRUPP : « Prodigieux . Et vous utilisez souvent des chiens pour ce type de mission ??? »

Marie SPILEUR : « Oui, le flair d’un chien peut détecter quelque chose de suspect sous 2 mètres de terre retournée… »



Marie SPILEUR : « Cherche Bug !!! Cherche !!! »



Marie SPILEUR : « C’est bien Bug… Rien de suspect mon capitaine… »

Alix TENROC : « Parfait. Allez chercher des pelles ! On va voir ce qu'ils ont caché là ... »



Alix TENROC : « En effet. La terre a l’air d’avoir été retournée… Et on voit déjà, en remuant à peine la terre, un premier bidon »



20 minutes plus tard

Alix TENROC : « Vous voyez, ils cachent du fioul et des caisses de munitions. Comme quoi ils sont toujours actifs !!! »



Alix TENROC : « Mais qu’est ce… ON NOUS TIRE DESSUS !!! »



Alix TENROC : « Tous aux abris !!! »






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire